Sur Les Marches d’Oort – Émilie Querbalec

Présentation Marches DOort

 

Sur les Marches d’Oort extrait, cliquez ici

Où l’acheter ?

Nouvelle numérique disponible sur toutes les plateformes numérique, en voici quelques unes, cliquez sur les images pour accéder à la plateforme désirée :

i tunes                kobo                  images

6m4JxAxgB0okp8J9EBTXCg-7Switch_logotype_nogradient                    LOGO-DECITRE-ROUGE                      nolim-store-logo

 

La nouvelle est disponible au format papier dans l’anthologie Nouvelles Fantasmagoriques automne 2015, informations en cliquant sur l’image ci-dessous :

couv' nouvelles Fantasmagoriques

Avis de lecteurs

 

L’Imaginarium : « Cette magnifique nouvelle m’a transportée avec beaucoup d’onirisme dans le cœur d’un homme brisé et de sa fillette. (…) J’ai été captivée par cette courte mais bouleversante histoire, où l’on ressent la blessure profonde d’un homme amoureux de sa défunte épouse, le vide créé par son absence. Une histoire onirique à souhait, une plume poétique. (…) Une très belle ode à la vie, à la mort. (…) C’est magique, mélancolique, tout simplement beau. » L’Imaginarium critique complète cliquez ici

Cocomilady, Les Rebelles Webzine : « J’ai aimé cette histoire très sombre (…) J’ai une fois encore découvert une superbe plume, addictive et une imagination débordante chez une auteure que je ne connaissais pas. C’est fluide, plein d’émotion et ça se lit d’une traite. » Cocomilady, Les Rebelles Webzine, critique complète ici.

Heart’n’Soul : « Ce mélange si subtil de genres mêlé à l’ambiance particulière de la nuit nous captive de la première à la dernière ligne. (…) Un bon moment de lecture que vous apprécierez à coup sûr le soir à la lueur d’une bougie. » Heart’n’Soul, avis complet ici.

Prose-café, par Yannick : « Il y a rien à faire. Je suis vraiment fan de la plume d’Emilie. (…) Je me suis fait plaisir, vraiment !
(…) Cette nouvelle est émotionnellement très belle, très intense. Cette douleur, puis cet espoir et au final l’amour, le vrai qui vous prend aux tripes.
Je me suis vu à la place de ce père. Dur !!! » Prose-Café critique complète cliquez ici

Chroniques Livresques : « L’histoire est riche, aussi bien au niveau des personnages, que du contexte et surtout au niveau de l’écriture. (…) J’ai beaucoup apprécié ce texte par ce mélange de thèmes divers et variés, par la peine ressentie de la petite fille. Le côté science fiction est assez prenant, surtout lorsque l’imaginaire et le rêve en font partie intégrante.  » Chroniques Livresques, avis complet ici.

Publicités